ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 2/3 - 2007  - pp.234-238  - doi:10.1007/s11690-007-0067-3
TITRE
Peut-on prédire la dépense énergétique de repos au cours de l’obésité morbide ?

TITLE
Can basal energy expenditure be predicted in people with morbid obesity?

RÉSUMÉ

La dépense énergétique de repos (DER) des patients atteints d’obésité morbide est mal connue et nous ne savons pas si les équations de prédiction publiées sont valides dans cette population. Cette étude a comparé la DER mesurée à celle calculée avec des équations dérivées de la population de poids normal ou de certains groupes d’obèses.

La DER (calorimétrie indirecte) et la composition corporelle (masse grasse, masse maigre, eau corporelle totale, modèle à trois compartiments) ont été mesurées chez 199 obèses morbides, avant une chirurgie bariatrique. Les valeurs ont été comparées à celles calculées avec les équations publiées les plus utilisées dans la littérature.

La DER est de 17,1 kcal/kg de poids chez les hommes (n = 39) et de 15,6 kcal/kg chez les femmes (n = 160). Cette dépense mesurée diffère significativement de la valeur estimée par toutes les équations utilisées et à l’exception d’une, établie pour la population obèse. Cependant, au mieux, les deux tiers des patients ont une valeur calculée à ±10 % de la valeur mesurée. La masse grasse est un déterminant significatif de la DER, qui n’apporte, cependant, que peu de précision supplémentaire dans les prédictions par rapport à la seule masse maigre.

La méthode la plus sûre pour estimer les besoins en énergie de patients obèses morbides est la mesure par calorimétrie indirecte, les valeurs calculées étant peu précises. Le diagnostic de déficit métabolique, contribuant à une résistance à la perte de poids, est très difficile à valider en l’absence de valeurs théoriques fiables.



ABSTRACT

The basal energy expenditure (BEE) in patients with morbid obesity is poorly understood, and it is unknown whether the published predictive equations apply to this population. The present study compared measured BEEs with those calculated using equations derived from a population of people with normal weight and certain obese groups.

BEE (indirect calorimetry) and body composition (body fat, lean body mass, total body water, and a three-compartment model) were measured in 199 morbid obese patients prior to bariatric surgery. The values obtained were compared to those calculated using the most widely employed published equations.

BEE measured 17.1 kcal/kg in men (N = 39) and 15.6 kcal/kg in women (N = 160). This measured expenditure differed significantly from the values estimated by all the equations used for and established by the obese population, except for one. Two thirds of patients, however, had, at best, calculated values precise to ± 10% of the measured values. Body fat is a significant determinant of BEE but only provides a small amount of additional precision to the predictions, compared to lean body mass alone.

The most reliable method of estimating the energy needs of morbidly obese patients is indirect calorimetry, because the values calculated are imprecise. The diagnosis of metabolic deficiency contributing to resistance to weight loss is very difficult to verify without reliable theoretical values.



AUTEUR(S)
P. RITZ, G. BECOUARN, P. TOPART, B. GOHIER, J.-B. GARRÉ, J.-P. ARNAUD, A. SALLÉ, V. ROHMER

MOTS-CLÉS
Dépense énergétique de repos, Obésité morbide, Masse maigre, Masse grasse

KEYWORDS
Basal energy expenditure, Morbid obesity, Lean body mass, Body fat

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (139 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier