ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 3/3 - 2008  - pp.120-123  - doi:10.1007/s11690-008-0145-1
TITRE
Les 10es Entretiens de nutrition, institut Pasteur de Lille L’obésité, une maladie nutritionnelle ?

TITLE
Cognitive restriction, a factor of obesity

RÉSUMÉ

Le comportement alimentaire est contrôlé par les mécanismes de la régulation, notamment énergétique, nutritionnelle et émotionnelle. Il ne peut être activé que par un état de motivation et/ou une décision. Les instances qui permettent d’aboutir à une motivation ou une décision sont les émotions, conscientes ou non, les sensations alimentaires et les cognitions, conscientes ou non. Mais globalement, le comportement alimentaire est essentiellement sous le contrôle de processus inconscients. La restriction cognitive, définie comme une intention de contrôler consciemment et rationnellement le comportement alimentaire dans le but de maigrir ou de ne pas grossir, influence la sémiologie du comportement alimentaire. Cet article décrit les stades évolutifs de la restriction cognitive. Il montre comment le contrôle mental aboutit progressivement à une disparition des sensations alimentaires et in fine à l’émergence d’un comportement principalement gouverné par les émotions.



ABSTRACT

Dietary behaviour is controlled by nutritional, emotional and energy regulatory mechanisms and can only be activated by a motivational state and/or a decision. Instances that can lead to motivations or decisions are conscious or unconscious emotions, food-related feelings and conscious or unconscious cognitions. Taken as a whole, however, dietary behaviour is largely controlled by unconscious processes. Cognitive restriction, defined as the intention to control dietary behaviour both consciously and rationally, with the aim of slimming or not gaining weight, influences the semiology of dietary behaviour. This article describes the developmental stages of cognitive restriction, showing how mental control gradually leads to the disappearance of food-related feelings and in fine the emergence of behaviour that is mainly governed by emotions.



AUTEUR(S)
J.-P. ZERMATI

MOTS-CLÉS
Restriction cognitive, Comportement alimentaire, Sensations alimentaires, Obésité

KEYWORDS
Cognitive restriction, Dietary behaviour, Food-related feelings, Obesity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (96 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier