ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/3 - 2010  - pp.67-73  - doi:10.1007/s11690-010-0238-5
TITRE
Risque parodontal chez le patient obèse

TITLE
Periodontal risk in obese patients

RÉSUMÉ

De nombreuses données épidémiologiques montrent une association positive entre indice de masse corporelle et parodontites chroniques. Les parodontites sont des maladies inflammatoires multifactorielles d’origine bactérienne, dépendantes de la réponse immunitaire de l’hôte. Sans traitement, ces maladies entraînent la perte des dents par destruction du système d’attache gingivale et de l’os de soutien. La susceptibilité des patients obèses aux parodontites chroniques impliquerait l’action délétère directe des facteurs inflammatoires sécrétés par le tissu adipeux (adipokines), du stress oxydatif ou des mécanismes indirects liés aux pathologies associées à l’obésité (diabète de type 2, hypertension artérielle, dyslipidémies). Par ailleurs, les parodontites pourraient indirectement contribuer à l’obésité en induisant des troubles de la mastication dus à une augmentation globale de la mobilité et de la perte des dents. Ainsi, un examen parodontal et dentaire systématique des patients obèses devrait permettre un diagnostic et un traitement précoce améliorant la capacité de mastication et la santé orale de ces malades.



ABSTRACT

Many epidemiological studies indicate a positive association between body mass index and chronic periodontitis. Periodontitis are multifactorial inflammatory diseases with a bacterial etiology, and are immune response dependent. Without treatment, these diseases lead to tooth loss through destruction of the gingival attachment system and the supporting bone. The chronic periodontitis susceptibility of the obese patients might involve the direct deleterious effect of inflammatory factors secreted by adipose tissue (adipokines), oxidative stress, or indirect mechanisms related to obesity-associated diseases (type 2 diabetes, hypertension, dyslipidemia). On the other hand, periodontitis may indirectly contribute to obesity by inducing chewing disorders due to an overall increase in teeth mobility and loss. Thus, a routine periodontal and dental examination of the obese patients should allow early diagnosis and treatment improving their chewing ability and oral health.



AUTEUR(S)
H. RANGÉ, C. HUCHON, C. POITOU, C. CIANGURA, A. BOILLOT, S. CZERNICHOW, C. CHAUSSAIN, P. BOUCHARD

MOTS-CLÉS
Obésité, Maladies parodontales, Parodontites, Adipokines, Inflammation

KEYWORDS
Obesity, Periodontal diseases, Periodontitis, Adipokines, Inflammation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (134 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier