ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/4 - 2011  - pp.206-211  - doi:10.1007/s11690-012-0302-4
TITRE
Effets satiétogènes des sucres : différences entre boissons et aliments solides

TITLE
Effects of carbohydrates on satiety: differences between liquid and solid food

RÉSUMÉ

Cet article fait le point sur les effets satiétogènes des hydrates de carbone consommés sous forme solide ou liquide sur, et sur leur rôle éventuel dans la pathogenèse de l’obésité. Plusieurs études récentes ont évalué le rôle des fibres alimentaires, de l’index glycémique des aliments, ou de la charge glycémique sur la satiété et sur la prise alimentaire spontanée. Les résultats restent cependant équivoques. L’ingestion d’hydrates de carbone sous forme liquide, principalement sous forme de boissons sucrées, a augmenté de manière importante au cours des dernières décennies tant chez l’adolescent que chez l’adulte. De manière générale, il apparaît que les hydrates de carbones ingérés sous forme liquide produisent une satiété moindre que lorsqu’ils sont ingérés avec des aliments solides. La consommation d’hydrates de carbone sous forme liquide est de ce fait incomplètement compensée par une réduction des apports alimentaires lors des repas suivants, et s’accompagne d’une augmentation des apports énergétiques totaux. En conclusions, la satiété est un phénomène complexe, dans lequel intervient la forme physique des aliments. Il apparaît vraisemblable que les hydrates de carbone ingérés sous forme liquide produisent un sentiment de satiété moindre que les hydrates de carbone ingérés sous forme d’aliments solides



ABSTRACT

This article examines the satiety effect of carbohydrates with a focus on the comparison of liquid and solid food and their implications for energy balance and weight management. A number of studies have examined the role of dietary fiber, whole grains, and glycemic index or glycemic load on satiety and subsequent energy intake, but results remain inconclusive. Intake of liquid carbohydrates, particularly sugar-sweetened beverages, has increased considerably across the globe in recent decades in both adolescents and adults. In general, liquid carbohydrates produce less satiety compared with solid carbohydrates. Some energy from liquids may be compensated for at subsequent meals but because the compensation is incomplete, it leads to an increase in total long-term energy intake. In conclusions, satiety is a complex process influenced by a number of properties in food. The physical form (solid vs. liquid) of carbohydrates is an important component that may affect the satiety process and energy intake. Accumulating evidence suggests that liquid carbohydrates generally produce less satiety than solid forms.



AUTEUR(S)
A. PAN, F.B. HU

MOTS-CLÉS
Boissons sucrées non-alcooliques, Satiété, Apport énergétique, Obésité

KEYWORDS
Non alcoholic sugar-sweetened, Satiety, Energy intake, Obesity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (111 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier