ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 7/4 - 2012  - pp.250-258  - doi:10.1007/s11690-012-0349-2
TITRE
L’adiponectine : une adipokine aux multiples visages

TITLE
Adiponectin: an adipokine with multiple faces

RÉSUMÉ

Le tissu adipeux a longtemps été considéré comme un simple organe de réserve énergétique. Il est désormais parfaitement établi qu’il est aussi capable de produire de nombreuses molécules appelées adipokines, parmi lesquelles l’adiponectine occupe une place privilégiée. Cette hormone est synthétisée et sécrétée de façon très abondante par l’adipocyte. Elle possède des propriétés originales insulino-sensibilisatrices, anti-inflammatoires et anti-mitogènes. Cependant, elle ne semble pas toujours associée à un état clinique favorable, ce qui est illustré dans les pathologies rénales où des niveaux plasmatiques élevés de l’hormone ont une valeur prédictive péjorative. Ceci est aussi le cas dans les formes sévères de résistance à l’insuline par dysfonctionnement du récepteur de l’insuline, où les patients présentent des concentrations circulantes élevées d’adiponectine alors que les formes communes d’insulinorésistance sont associées à une adiponectinémie basse. Des investigations poussées demeurent nécessaires afin de préciser la pertinence physiologique et thérapeutique de l’adiponectine.



ABSTRACT

Adipose tissue has been considered for a long time as an “organ” of energy storage. It is now well recognized that it is also capable to synthesize and secrete a large panel of factors called adipokines, including adiponectin. Adiponectin is heavily released by the adipocyte, and exerts insulin-sensitizing, anti-inflammatory, and anti-mitogenic properties. However, adiponectin is not always associated with a favourable clinical condition, as illustrated in kidney diseases where high plasma hormone levels predict fatal issue. This is also highlighted in severe forms of insulin resistance due to insulin receptor dysfunction where patients exhibit elevated adiponectinemia, in apparent contrast with individuals displaying common forms of insulin resistance with low adiponectin plasma levels. Further investigations are still needed to decipher the clinical and therapeutic relevance of adiponectin in humans.



AUTEUR(S)
J.-P. BASTARD, C. VATIER, B. FÈVE

MOTS-CLÉS
Adiponectine, Tissu adipeux, Insulinorésistance, Inflammation, Insuffisance rénale, Carcinogenèse

KEYWORDS
Adiponectin, Adipose tissue, Insulin resistance, Inflammation, Renal failure, Carcinogenesis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (179 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier