ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/1 - 2013  - pp.2-7  - doi:10.1007/s11690-013-0353-1
TITRE
La prise en charge ambulatoire de la sleeve gastrectomie : étude préliminaire prospective

TITLE
Laparoscopic sleeve gastrectomy in ambulatory: preliminary prospective study

RÉSUMÉ

L’obésité est un problème de santé publique majeur croissant, nécessitant une prévention et un traitement le plus souvent multidisciplinaire. Le seul traitement de l’obésité ayant prouvé un gain en termes d’augmentation de l’espérance de vie est la chirurgie. Le but de cette étude est d’évaluer la faisabilité de la sleeve gastrectomie laparoscopique en ambulatoire dans un centre hospitalo-universitaire.

Cette étude monocentrique prospective a été réalisée au CHU d’Amiens de mai 2011 à avril 2012. L’étude entrait dans le cadre d’un protocole de recherche local. L’indication chirurgicale était validée lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire. L’étude a porté sur 30 patients répondant à la fois aux critères de prise en charge chirurgicale de l’obésité morbide et aux critères de prise en charge anesthésique en ambulatoire. Les protocoles d’anesthésie, de chirurgie et de prise en charge de la douleur et des vomissements étaient standardisés.

La population étudiée est à prédominance féminine (93 %). L’âge moyen du groupe était de 34 ans (22–55). L’IMC moyen était de 42,7 et le poids moyen de 117,3 kg. La moitié de la population présentait des comorbidités associées à l’obésité: HTA (5), dyslipidémie (3), tabagisme actif (6), prédiabète (1). La durée opératoire moyenne a été de 60 minutes. En peropératoire, nous n’avons noté aucune hémorragie, ni laparo-conversion. Il n’y a eu aucune complication postopératoire nécessitant la reprise chirurgicale. Nous avons comparé la douleur à l’entrée et à la sortie de SSPI. 27 patients présentent une douleur faible ou nulle en sortie de bloc. La totalité des patients présentent une douleur nulle ou faible en sortie de SSPI. 27 patients ne présentent pas de nausées ni vomissements postopératoires à la sortie du bloc. La durée moyenne en salle de réveil était de 86,5 minutes. L’appel du lendemain a trouvé seulement quatre patients présentant des symptômes ne nécessitant pas l’hospitalisation. Le critère de satisfaction globale est de 90 %.

L’obésité ne constitue pas à elle seule une contre-indication à l’anesthésie ambulatoire. La chirurgie bariatrique du fait du terrain du patient nécessite une coopération entre anesthésistes et chirurgiens. La décision d’une prise en charge ambulatoire en chirurgie bariatrique ne doit se faire qu’au cas par cas après analyse du bénéfice/risque. L’évidence suggère que la sleeve gastrectomie est possible chez des patients sélectionnés par des équipes expertes en chirurgie bariatrique. Cependant, des études supplémentaires sont nécessaires pour évaluer l’innocuité et l’acceptabilité.



ABSTRACT

Epidemiological evidence suggests that obesity has become a global pandemic with significant implications to public health. Laparoscopic sleeve gastrectomy (LSG) has proved highly effective in alleviating type 2 diabetes and other comorbidities compared with traditional medical treatment. The purpose of this study is to evaluate the feasibility of laparoscopic sleeve gastrectomy in ambulatory.

This prospective study was conducted from May 2011 to April 2012. The data of 30 patients undergoing LSG were analyzed. Standard anesthetic, surgical, analgesic, and antiemetic protocols were used.

Of the 30 obese patients, 7% were male and 93% were female. Mean age was 34 years (22–55). Mean preoperative BMI was 42.7 kg/m2. 5 patients (16.6%) had HTN; 3 (10%) had dyslipidemia and 1 (3,3%) had diabetes not requiring treatment. 1 patient required two attempts and use of Eschmann tracheal tube introducer for successful intubation. The mean operating time was 60 minutes (range, 45–95) and there were no conversions to open surgery. No intraoperative anaesthetic complications occurred. Postoperative Analgesic medication was administered with a combination of nefopam, tramadol and paracetamol. 20% patients developed nausea and vomiting in the recovery room and 97% of patients have no pain or low output recovery room. They were successfully treated before the release of the hospital. Mean time in the recovery room was 86.5 minutes (35–240). The overall satisfaction rate was 90%. No patients were admitted because of nausea or inadequated pain control. No patient presented postoperatively any thrombo-embolic complication.

Laparoscopic sleeve gastrectomy in ambulatory is feasible and well tolerated in selected patients. However, further studies are necessary to assess its safety and acceptability.



AUTEUR(S)
R. BADAOUI, O. KOUSSAWO, L. REBIBO, C. PERRET, I. POPOV, A. DHAHRI, J.-M. REGIMBEAU, P. VERHAEGHE, H. DUPONT

MOTS-CLÉS
Obésité, Sleeve gastrectomie, Chirurgie bariatrique, Laparoscopie, Anesthésie ambulatoire

KEYWORDS
Obesity, Sleeve gastrectomy, Bariatric surgery, Laparoscopy, Ambulatory anesthesia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (143 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier