ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/1 - 2013  - pp.34-39  - doi:10.1007/s11690-013-0359-8
TITRE
Chirurgie métabolique dans le traitement du diabète de type 2 chez l’obèse

TITLE
Metabolic surgery for the treatment of type 2 diabetes mellitus in obese patient

RÉSUMÉ

L’épidémie d’obésité se développe dans le monde entier et a désormais gagné la France. Parallèlement, le diabète de type 2 (DT2) atteint 4 % de la population dont 80 % sont obèses. Dans ce contexte, la chirurgie bariatrique a fait la preuve de son efficacité entrainant la guérison des maladies associées, en particulier du DT2. D’après la Haute Autorité de Santé (HAS), cette chirurgie est soumise à des recommandations, avec une prise en charge multidisciplinaire par une équipe expérimentée dans un centre bien équipé et un suivi la vie durant. Selon les procédures, la guérison du DT2 est obtenue de 48 à 98 % des cas, des interventions réductrices aux interventions mixtes, réductrices et malabsorptives respectivement, la meilleure balance risques-bénéfices étant représentée par le gastric bypass. Les mécanismes physio-pathologiques expliquent la guérison par l’amaigrissement sur le long terme, mais surtout de façon très rapide, voire aigüe, par la modification des sécrétions hormonales intestinales, les incrétines GLP1 et PYY principalement et la correction des adipocytokines proinflammatoires. Le DT2 chez l’obèse est donc devenu une maladie chirurgicale et la chirurgie bariatrique une chirurgie métabolique. Devant ces résultats, les questions qui se posent dans l’avenir sont d’étendre la chirurgie bariatrique aux IMC inférieurs à 35 et aux adolescents obèses.



ABSTRACT

Obesity epidemic is growing up worldwide and has gained France. In parallel, type 2 diabetes (T2D) involves 4% of people, 80% of them being obeses. In these cases, bariatric surgery proved its efficiency by recovery of associated diseases specially T2D. This surgery must obey to recommendations of the French Health Authority (HAS) with multidisciplinary evaluation of the patient by an experimented team in a well equipped centre and a life long follow up. According to the procedures, remission of T2D is observed in 48 to 98% of cases, from restrictive procedures to mixed, restrictive and malabsorptive respectively, the best benefice risk balance being for the gastric bypass. Pathophysiologic mecanisms explain T2D recovery thanks to dramatic weight loss on the long term but more rapidly even acutely by the modification of the hormonal intestinal secretions, the incretins GLP1 and PYY mainly and the correction of pro-inflammatory adipocytokines. T2D should become a surgical disease and bariatric surgery a metabolic surgery. In front of these results, the questions are to include in the future bariatric surgery to BMI under 35 and to obese adolescents.



AUTEUR(S)
J. MOUIEL

MOTS-CLÉS
Obésité, Diabète type 2, Chirurgie bariatrique métabolique, Incretines

KEYWORDS
Obesity, Type 2 diabetes, Bariatric metabolic surgery, Incretins

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (241 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier