ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/2 - 2013  - pp.131-135  - doi:10.1007/s11690-013-0363-z
TITRE
Bilan initial du suivi des patients par SMS en chirurgie bariatrique. Expérimentation en région limousin

TITLE
Initial assessment of the follow-up by SMS in bariatric surgery. Experimentation in Limousin area

RÉSUMÉ

Nous avons poursuivi en région limousin une expérimentation de suivi des patients opérés par chirurgie bariatrique, faisant appel au téléphone mobile et au SMS, avec le support de l’Agence Régionale de Santé. Une série de patients consécutifs a été opérée de juillet à octobre 2010 et recrutée pour un suivi postopératoire du poids par SMS hebdomadaire. 33 patients (5 H, 28 F) ont eu une perte de poids moyenne de 28,7 kg, avec une durée moyenne de suivi de 70 semaines, et un nombre moyen de réponses SMS par mois de suivi et par patient de 3,5. Le taux final de réponses exploitables transmises par les patients a été de 96 %. Notre proposition de suivi par SMS initie et renforce le suivi postopératoire. Le téléphone mobile devient un moyen simple, peu onéreux et efficace dans ce suivi. La densité du suivi lors des premiers mois contribue à de meilleurs résultats de la chirurgie, notre proposition pourrait trouver un prolongement dans la création d’un « Bariatric Call Center ».



ABSTRACT

We have initiated in the French Limousin district an experiment regarding the follow-up of obese patients having been operated on. We used the Short Message System via mobile phone and we were supported by the Regional Health Agency (ARS). A series of consecutive patients have been operated on from July to October 2010, and enrolled for a weekly SMS follow-up. 33 patients (5 H, 28 F) had a mean weight-loss of 28,7 kg, a mean duration for follow-up of 70 weeks, a mean number of SMS/patient of 3,5/month. The final rate of SMS answers that could be analyzed was 96%. Our suggestion initiates and reinforces the post-operative follow-up. Mobile phone becomes a simple, cheap and efficient tool. The number of visits during the initial months postsurgery contributes to better long-term outcomes, and we suggest continuing by creating « Bariatric Call Center ».



AUTEUR(S)
M. SODJI, A. BERRY, A. GADENNE, L. DAUBISSE, J. SODJI, P. NICOLIN, X. SÉPULCHRE, P. ROBINE, S. NOUHAUD-DELAGE, S. GABROT, C. DE SAMIE, N. DARTHOUT, E. VOULTOURY, A. CHEIPE, I. PECHER, C. TERNISSIEN D’OUVILLE, M. VERGEAUD, M. LONGEVILLE, F. VAUZELLE, C. DE BLOMAC, S. LÉONARD, O. DIAS, M. WASILEWSKI, P. CALMETTE, D. PIQUEREZ, B. ROEHRICH

MOTS-CLÉS
Obésité, Suivi postopératoire, Messagerie téléphonique, SMS, Chirurgie bariatrique

KEYWORDS
Obesity, Follow-up, Short Message System, Bariatric surgery

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (230 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier