ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Obésité

1951-5995
Revue francophone pour l'étude de l'obésité
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2006 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/3 - 2014  - pp.205-213  - doi:10.1007/s11690-014-0418-9
TITRE
Metformine et cancer : passé, présent, avenir

TITLE
Metformin and cancer: past, present, future

RÉSUMÉ

Plusieurs études épidémiologiques rétrospectives démontrent que la metformine, un médicament couramment prescrit contre le diabète de type II, possède des propriétés anti-tumorales. Par conséquent, de nombreux laboratoires ont cherché au cours de ces dernières années à comprendre ses mécanismes d’action in vitro dans de nombreux types cellulaires et in vivo pour plusieurs modèles de cancers. Deux principaux modes d’action ont été proposés. Le premier, indirect, implique la diminution des taux circulants d’insuline (une hormone favorisant la prolifération cellulaire). Le second, via une action directe sur la cellule, en entraînant une inhibition de la voie mTOR (mammalian target of rapamycin) indépendamment ou non de l’AMPK (AMP activated protein kinase). Dans tous les cas, la metformine agit comme un perturbateur majeur du métabolisme des cellules cancéreuses qui régule de nombreux processus cellulaires : métabolisme énergétique, synthèse protéique, autophagie et apoptose.

Ici, nous passons en revue les résultats récents concernant l’action anti-tumorale de la metformine au niveau : épidémiologique, métabolique, cellulaire et moléculaire.

Les nombreuses recherches expérimentales et les essais cliniques en cours devraient nous permettre de mieux comprendre les mécanismes d’action de la metformine et nous permettre de déterminer si ce médicament peut être utilisé dans le traitement du cancer.



ABSTRACT

Cancer and type II diabetes are two diseases that appear to be correlated. In fact, diabetes increases the incidence of several cancers (colon, endometrium, rectum and breast). Retrospective epidemiological studies show that metformin, a drug commonly used in type II diabetes, has anti-tumor properties. Therefore, many experimental studies (in vivo and in vitro) have been initiated in recent years to understand the cellular and molecular mechanisms that may explain the protective effects of metformin against cancer. Two main mode of action have been proposed. The first, indirect, involves the decrease of insulinemia. The second, via a direct action on cells, results in the inhibition of mTOR (mammalian target of rapamycin) pathway independently or not of the AMPK (AMP activated protein kinase). Metformin is a major metabolic perturbator which affects important cellular processes such as energy metabolism, protein synthesis, autophagy and apoptosis.

Here, we review recent results concerning the anti-cancer action of metformin: epidemiological, metabolic, cellular and molecular levels.

Numerous experimental and clinical trials should help us to better understand the mechanisms of action of metformin and allow us to determine whether the drug can be used in the treatment of cancer.



AUTEUR(S)
C. LOUBIERE, B. DIRAT, J.-F. TANTI, F. BOST

MOTS-CLÉS
Metformine, Cancer, Diabète, Métabolisme, AMPK, mTOR

KEYWORDS
Metformin, Cancer, Diabetes, Metabolism, AMPK, mTOR

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,26 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier